|

Paris: veillée étudiante en solidarité avec la Palestine, Place de la Sorbonne

Des dizaines d'étudiants français se sont mobilisés, mercredi, Place de la Sorbonne à Paris, pour protester contre le génocide en cours contre les Palestiniens, à l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

16:58 - 1/12/2023 Friday
MAJ: 18:08 - 1/12/2023 Friday
AA
Crédit photo: TIMOTHY A. CLARY / AFP
Crédit photo: TIMOTHY A. CLARY / AFP

Une veillée en hommage aux 15 000 victimes palestiniennes de l’armée israélienne a eu lieu dans la soirée de mercredi à jeudi, en réponse aux appels à la mobilisation lancés par les étudiants de l’université de Birzeit en Palestine occupée.


"Organiser une veillée étudiante contre le génocide et le colonialisme permet de faire une jonction importante entre la lutte du peuple palestinien et la lutte contre l’impérialisme français,
qui est non seulement complice de ce qu’il se passe en Palestine, mais est aussi lui-même responsable de la domination exercée sur les populations en Afrique au travers de sa politique militaire et économique"
, a déclaré Ariane Anemoyannis, étudiante et militante au collectif "Le Poing levé" (LPL) (un collectif politique de jeunesse, rattaché à l'organisation Révolution Permanente) et qui a participé aux comités étudiants et à la préparation de la journée.

Plusieurs prises de paroles ont marqué l'action protestataire. Des réfugiés palestiniens étaient parmi les intervenants, dont Rima Hassan, qui a déploré l'achèvement de la trêve sans perspective d’un cessez-le-feu, appelant la communauté internationale à la poursuite de la lutte pour la liberté du peuple palestinien.


À noter que la pause entre Israël et le Hamas, entrée en vigueur le 24 novembre, a pris fin vendredi matin.


Le Hamas a déclaré, plus tôt dans la journée, qu’Israël avait rejeté toutes ses offres de prolongation de la trêve humanitaire temporaire dans la bande de Gaza,
"parce qu’il avait pris la décision préalable de reprendre l’agression".

À rappeler qu'Israël avait lancé une campagne militaire massive et dévastatrice dans la bande de Gaza à la suite d'une attaque transfrontalière du Hamas le 7 octobre.


Depuis, Israël a tué plus de 15 000 palestiniens, dont 6 150 enfants et 4 000 femmes, selon les autorités sanitaires de l'enclave.


À lire également:





#France
#Paris
#Veillée
#Palestine
#Sorbonne
#Gaza
#Le Poing levé
#Étudiants
3 months ago
default-profile-img