|

Thaïlande: une députée de l'opposition condamnée à 2 ans de prison pour lèse-majesté

La justice thaïlandaise a condamné lundi à deux ans de prison une députée de l'opposition pour un discours jugé diffamatoire envers le roi et sa famille, tenu en 2021 au plus fort du mouvement populaire réclamant plus de démocratie.

11:50 - 27/05/2024 Pazartesi
AFP
Chonthicha "Lookate" Jangrew, politicienne du parti Move Forward et ancienne activiste pro-démocratie.
Crédit Photo : Jack TAYLOR / AFP
Chonthicha "Lookate" Jangrew, politicienne du parti Move Forward et ancienne activiste pro-démocratie.

Chonthicha Jangrew, 31 ans, a été reconnue coupable de lèse-majesté par un tribunal de la province de Pathum Thani (banlieue nord de Bangkok), où elle a remporté son siège de parlementaire il y un an.


Les juges ont réduit sa durée d'incarcération de trois ans à deux ans, dans un geste de clémence vis-à-vis de l'inculpée qui a coopéré durant la procédure, a déclaré à l'AFP son avocate. Elle a été libérée sous caution dans l'attente de l'examen de son appel, et peut ainsi poursuivre son mandat à l'hémicycle, a poursuivi l'avocate.

Chonthicha Jangrew est l'un des jeunes visages qui a émergé durant les manifestations géantes de 2020 et 2021 réclamant une refonte en profondeur de la monarchie.


Plusieurs leaders de la mobilisation sont devenus députés l'an dernier sous la bannière du parti pro-démocratie Move Forward (MFP), qui a remporté le plus grand nombre de sièges.

Une réforme, voire l'abrogation de la loi de lèse-majesté est l'une des demandes phares du camp progressiste, qui y voit un outil de répression visant les voix s'élevant contre le roi ou ses soutiens militaires.


La loi de lèse-majesté, ou article 112 comme il est connu en Thaïlande, qui punit jusqu'à 15 ans de prison toute insulte visant le roi ou sa famille, est considérée comme l'un des textes de ce type les plus sévères au monde.

En décembre, une députée Move Forward a été condamnée à six ans de prison pour des tweets jugées offensants envers le roi Maha Vajiralongkorn. Elle a également fait appel de sa condamnation.


À lire également:





#Thaïlande
#royauté
#tribunal
#procès
#parlement
#King Maha Vajiralongkorn
#Thaksin Shinawatra
23 gün önce