|

Burkina Faso : Démarrage des épreuves du baccalauréat pour près de 133 mille candidats

L’examen du Baccalauréat session 2023 a débuté ce mardi au Burkina Faso, avec près de 133 mille candidats toutes séries confondues, a-t-on appris de source officielle.

19:46 - 20/06/2023 Salı
MAJ: 10:01 - 21/06/2023 Çarşamba
AA
Crédit Photo: ISSOUF SANOGO / AFP
Crédit Photo: ISSOUF SANOGO / AFP

Sur l’ensemble du territoire national, 132 980 mille candidats, dont 68 190 filles, ont débuté les épreuves de la session 2023 qui mobilise environ 9 180 correcteurs pour noter les copies des différents candidats au sein de 510 jurys.


"Ce matin du mardi 20 juin 2023, c’est un tandem ministériel complice, incarné par les ministres André Joseph Ouédraogo de l’Education nationale et Adjima Thiombiano de l’Enseignement supérieur, qui a effectué le lancement officiel de l’examen du Baccalauréat session 2023 au lycée Wend Puiré de Saaba"
une commune rurale située dans la périphérie nord-est de Ouagadougou, a écrit le ministère en charge de l’Education dans une note.

A Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays située à 360 km à l’Ouest de Ouagadougou, les épreuves pour ce diplôme de fin de cycle secondaire et d'accès à l'université ont débuté sans incidents majeurs, selon des témoignages recueillis par le correspondant de Anadolu.


Les délibérations des résultats du premier tour interviendront le jeudi 29 juin tandis que les résultats du second tour seront proclamés le 6 juillet au plus tard pour une clôture de l’examen le 7 juillet 2023 avec la fermeture de la dernière cantine.


Au baccalauréat 2022, sur 137 758 candidats, 56 635 avaient été déclarés admis, avec un taux de réussite de 41,11% contre 39,88% en 2021.


La crise sécuritaire que vit le Burkina Faso depuis 2015, a provoqué le déplacement de près deux millions de personnes parmi lesquelles, plus de 125 227 personnes sont retournées récemment dans leurs localités d’origine, selon le gouvernement burkinabè.


À la date du 30 avril 2023, le nombre d'établissements scolaires fermés était de 6 136 soit 24,44% des structures éducatives du Burkina Faso, selon le rapport mensuel statistique du ministère de l'Éducation sur l'éducation en situation d'urgence qui précise que cette situation a affecté 1 043 490 élèves.


Les efforts du gouvernement ont permis de réinscrire 277 069 élèves dans des établissements d'accueil, délocalisés ou rouverts, selon la même source.


S’adressant fin mai dernier aux députés, le chef du gouvernement Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, a déclaré qu’actuellement l’Etat burkinabè contrôlait 65% de son territoire, et que les forces de défense et de sécurité sont engagées dans la reconquête de l’intégrité du territoire.


À lire également:




#Burkina Faso
#Démarrage
#Baccalauréat
#Afrique
#candidats
#éducation
8 ay önce
default-profile-img