|

Le groupe vietnamien de tech VNG renonce à entrer au Nasdaq

Le roi vietnamien du jeu vidéo en ligne VNG a retiré sa demande d'introduction en Bourse au Nasdaq, selon une déclaration du groupe publiée en ligne.

17:11 - 24/01/2024 mercredi
MAJ: 18:55 - 24/01/2024 mercredi
AFP
Un membre du personnel de la société Internet vietnamienne VNG passe devant une porte avec un panneau VNG au siège social de VNG à Ho Chi Minh-Ville au Vietnam le 8 décembre 2023.
Crédit Photo : Nhac NGUYEN / AFP
Un membre du personnel de la société Internet vietnamienne VNG passe devant une porte avec un panneau VNG au siège social de VNG à Ho Chi Minh-Ville au Vietnam le 8 décembre 2023.

L'année dernière, le groupe, propriétaire notamment de la messagerie Zalo, prévoyait de mettre sur le marché près de 22 millions d'actions, selon le dossier déposé à la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, sans fixer de fourchette de prix.


La société, dont le siège est à Hô Chi Minh-Ville, la capitale économique du Vietnam, est l'un des principaux éditeurs de jeux du pays et possède également des activités en Thaïlande. Elle vise un développement en Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient et en Amérique latine.

"Le groupe a décidé de renoncer à une introduction en Bourse pour le moment et a l'intention de déposer une nouvelle offre ultérieurement"
, selon une déclaration datée du 19 janvier du dirigeant-fondateur de VNG Le Hong Minh publiée sur le site de l'autorité américaine des marchés financiers (SEC).

VNG avait déposé en août une demande d'entrée au Nasdaq, le graal boursier des entreprises du secteur, une semaine après les débuts américains du constructeur de véhicules électriques vietnamien VinFast, qui a de grandes ambitions sur le marché américain.


Dans une interview à l'AFP en décembre, le fondateur du groupe Le Hong Minh avait expliqué que sa société n'entrerait en Bourse que
"lorsque le marché serait favorable"
.

Créé en 2004, le groupe est devenu en 2014 la première société vietnamienne de la tech à atteindre une capitalisation de 1 milliard de dollars. Outre les jeux en ligne, VNG est également un acteur majeur dans les domaines du paiement mobile, du cloud et de la messagerie au Vietnam via son application Zalo, utilisée par pas moins de 75 des 100 millions d'habitants.

Le groupe compte déjà parmi ses actionnaires le géant chinois Tencent et la société d'investissements singapourienne Temasek.


À lire également:



#VNG
#Vietnam
#technologies
#entreprises
#IPO
#informatique
#jeux
#médias
#services financiers
#paiement
#Le Hong Minh
il y a 3 mois